Ecole MACS

L'école MACS dans sa nouvelle édition se décompose en 6 modules.

Module

« Automatique et Automobile »

Cette formation, destinée essentiellement aux jeunes chercheurs, s’articule autour de trois axes principaux : le conducteur, le châssis et le groupe motopropulseur, et ce dans le contexte des recherches actuelles concernant le véhicule autonome.

Le but est de donner, tant que faire se peut dans le temps imparti, un aperçu d’ensemble des principaux axes de recherche appliqués au domaine automobile. Pour chacun de ces axes, seront abordés les aspects système de l’ensemble considéré, les modèles les plus utilisés, l’état de l’art du contrôle dans ce domaine, ainsi que les précautions particulières à prendre.

Après une introduction générale donnant les enjeux industriels du domaine de l’Automobile et des exemples de réponses apportées avec les outils de l’Automatique, la première session sera consacrée à la dynamique du véhicule automobile et au Contrôle Global du Châssis (CGC). La session suivante, dédiée au groupe motopropulseur, illustrera les différentes boucles inhérentes au fonctionnement du moteur et leurs interactions. La troisième session sera dévolue aux modèles du conducteur et à leurs applications dans le domaine automobile.

Plus d'information

Module

« Modélisation et Simulation des Systèmes de Santé »

L’objectif de ces deux jours de formation est de permettre de découvrir l’intérêt et les enjeux d’un processus d’ingénierie alliant modélisation d’entreprise et simulation à évènements discrets dans un contexte non industriel. Le cadre d’application de ce processus sera celui des systèmes de santé.

Plus d'information

Module

« Systèmes à événements discrets et ordonnancement : théories, applications et comparaison aux approches de Recherche Opérationnelle »

Le but de la formation est de montrer, par le biais d’un cas pratique, l’intérêt de mettre en synergie les outils de la recherche opérationnelle et ceux liés aux systèmes à évènements discrets. Pour cela, les deux premières demi-journées seront dédiées aux bases des modèles et outils des SED et à une ouverture sur les méthodes SED pour obtenir des ordonnancements, la troisième demi-journée rappellera les bases des techniques d’ordonnancement et appliquera ces approches pour obtenir un ordonnancement. Enfin, la quatrième demi-journée proposera des approches SED d’évaluation de la robustesse des ordonnancements et appliquera ces approches sur le cas d’étude de la troisième demi-journée.

Ainsi, l’apprenant sera en mesure de se questionner sur les opportunités de mettre en œuvre de telles approches et pourra se référer à une démarche qu’il aura pu expérimenter lors de cette formation.

Plus d'information

 Module

«  Métaheuristiques en optimisation : évolutions et tendances actuelles »

Davantage que des méthodes d’optimisation, les métaheuristiques sont des concepts généraux qui sont apparus dans les années 80, et qui peuvent être mis en œuvre pour la résolution des problèmes d’optimisation difficiles. L’objectif de cette formation est multiple : initier les étudiants à ces méthodes, apprendre à passer du concept à l’implémentation au travers d’exemples simples (les problèmes dits de permutation), faire l’état des recherches actuelles du domaine et des perspectives

Plus d'information

Module

« Systèmes à Commutations et Observation: théorie et applications »

 

Ce module aborde l'étude des Systèmes à Commutations (SAC), une classe très importante des Systèmes Dynamiques Hybrides (SDHs). Un Système à Commutations est composé d'un ensemble fini de sous-systèmes (à dynamique continue ou de type équations à récurrence) associés à une loi de commutation qui indique le système actif. Ces systèmes sont aujourd'hui omniprésents dans le monde de l'automatique. Leur description permet de prendre en compte un très large spectre de domaines. On les retrouve dans les Systèmes Énergétiques (description des changements de topologies et des sources dans les Réseaux Électriques, commande directe des convertisseurs de l'Électronique de Puissance), dans les Systèmes de Commande en Réseaux (prise en charge des interactions entre les ordonnanceurs temps-réel et les algorithmes de commande), dans la conception des systèmes sûrs (description de changements brusques dus à la perte d'actionneurs ou de capteurs, reconfiguration des lois de commandes suite aux fautes), etc. D'un point de vue générique, les Systèmes à Commutations offrent une abstraction pour les aspects hétérogènes (modèles continus et à événements discrets) des systèmes cyber-physiques.

 En raison de leur nature intrinsèquement inter-disciplinaire, les Systèmes à Commutations ont attiré l'attention de communautés scientifiques très variés (Informatique, Mathématiques appliquées, Théorie du Contrôle, etc. ). Des progrès significatifs ont été réalisés dans leur étude théorique. L'objectif de ce module est de présenter une synthèse des développements récents de la théorie des Systèmes à Commutation du point de vue de l'Automatique Continue.

Plus d'information

 Module

«  Vérification et synthèse de systèmes cyber-physiques »

Les systèmes cyber-physiques (CPS) résultent de l’intégration de composants informatiques à des systèmes physiques. Ces composants informatiques, disposant de capacités de communication et de calcul, collaborent pour surveiller et contrôler les processus physiques via des boucles de rétroactions. Les applications des CPS sont nombreuses (robotique, véhicule autonome, bâtiment intelligent, etc.) et promettent d’impacter la société dans tous les domaines (habitat, transport, santé et autonomie, industrie, énergie, etc.).

Les CPS évoluent souvent dans un environnement dynamique et incertain, et en même temps, sont soumis à des exigences critiques de sûreté/sécurité qui nécessitent d’être prises en compte dès les premiers stades de conception. Ainsi, il est crucial de développer des outils méthodologiques, basés sur des modèles, pour la vérification et la synthèse « correcte par construction » d’algorithmes de surveillance, de contrôle et de reconfiguration des CPS permettant un fonctionnement sûr en dépit d’incertitudes environnementales importantes.

Ce module organisé par le GT VS-CPS sur deux jours vise à présenter de manière didactique et pédagogique les méthodes, dites « formelles », de modélisation et spécification de CPS, de vérification de leurs propriétés, et de leur synthèse correcte par construction. Le module permettra de plus la prise en main des outils numériques existants qui permettent de mettre en œuvre la méthodologie.

 Plus d'information

 

Personnes connectées : 2